Vu sur le site de l'Elysée :

diplome_1

Vu sur Wikipedia

diplome_2

Annuaire des anciens élèves de Sciences Po, 1981

diplome_3

Pour une personne dépositaire de l'autorité publique, un faux en écriture est passible de 15 ans de réclusion et 225.000 euros d'amende. Bon, il faudra attendre au minimum 5 ans, immunité présidentielle oblige. Mais nul doute que la nouvelle Ministre de la Justice va ouvrir le dossier.